Strasbourg-Toulouse: Le TFC stoppe sa série de défaites, le Racing proceed celle de child invincibilité

Last Recipes

Strasbourg-Toulouse: Le TFC stoppe sa série de défaites, le Racing proceed celle de child invincibilité

Strasbourg-Toulouse: Le TFC stoppe sa série de défaites, le Racing proceed celle de child invincibilité 

Strasbourg-Toulouse: Le TFC stoppe sa série de défaites, le Racing proceed celle de child invincibilité :


Deux trajectoires contraires qui se neutralisent. Alors que Toulouse allait mal et que le Racing voyait, lui, plutôt la strive en bleu, surtout dans child stade où le club alsacien était invaincu depuis trois rencontres de Ligue 1, les deux équipes se sont neutralisées samedi à la Meinau. 

L'inévitable Lebo Mothiba avait permis au Racing d'ouvrir la marque (51e) et ainsi de concrétiser sur le panneau d'affichage sa control dans le jeu. Toulouse ne pouvait espérer revenir que sur upset de pied arrêté. Après une faute de Nuno Da Costa à l'entrée de la surface bleue, les Violets s'en sont remis à leur capitaine Max Gradel qui a donc égalisé à la 72e grâce à un overthrow franc tout doux. 

La ownership pour Strasbourg, deux earns events pour Toulouse 

La première mi-temps, déjà, fut bleue. A la delay, les statistiques affichaient 70% de ownership pour le Racing, dont les nombreuses offensives (20 focuses à 2) ont rarement abouti. Il y a d'ailleurs eu peu de tirs de la part des deux équipes, reprise moins de tirs cadrés. 

Alors oui, elle fut bleue cette première période, mais elle a quand même viré au violet. Pendant quelques minutes. Oui, les Toulousains ont été très proches d'ouvrir le score. Standard une magnifique speculative de hurl de Manu Garcia, repoussée du session des doigts standard le gardien Matz Sels (23e), puis dans la foulée, à la suite d'un cafouillage, le tir de Christopher Jullien a trouvé la barre. 

« On savait qu'il ne fallait pas faire la moindre erreur » 

Le Racing an ouvert le score, le Racing an eu la ownership, mais le Racing a partagé les focuses à l'issue de la rencontre. Alors forcément « c'est frustrant », dixit le Strasbourgeois Benjamin Corgnet : « On aurait dû dérouler et marquer ce deuxième (yet). Je pense que c'était un coordinate haché, il n'y avait aucun espace. On n'était pas à l'abri d'un retour et c'est ce qu'il s'est old fashioned. Ils ont des joueurs qui ont de la qualité, on savait qu'il ne fallait pas faire la moindre erreur. » 

Une erreur, notamment, à l'entrée de la surface qui amène le yet toulousain. Et qui permet au Téfécé de plug sa série de défaite. Quant au Racing, ce résultat lui permet de continuer celle de child invincibilité.

No comments